Conseils & informations

Lorem ipsum

Tout d’abord, un calcul s’impose : celui de la surface habitable maximale de votre terrain car l’aménagement de votre garage en fera une pièce comptabilisée dans la surface habitable. En effet, une autorisation d’urbanisme est nécessaire du fait du changement d’usage du garage. Il faut donc se renseigner auprès de la Mairie afin de vérifier la mise en place, ou non, d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme) et d’en connaître les modalités. Par ailleurs, nombreux PLU exigent que chaque logement dispose d’une place de parking. De ce fait, la suppression de votre garage nécessitera la création d’un nouvel espace de stationnement, ce qui n’est pas toujours possible.

Si votre commune est couverte par un PLU, alors :

  • une déclaration préalable de travaux doit être déposée dans le cas où la surface de plancher de votre garage est inférieure à 40 m²;
  • un permis de construire est obligatoire si la surface de plancher du garage est inférieure à 40 m² mais porte la surface habitable totale à plus de 150 m²et que vos travaux demandent une modification de la façade, comme l’ajout d’ouvertures telles que des fenêtres… ou la suppression de la porte du garage !

 Si votre commune n’est pas couverte par un PLU :

  • 1a déclaration préalable de travaux s’applique si la surface de plancher de votre garage est inférieure à 20 m².
  • le permis de construire sera obligatoire si la surface de plancher ou l’emprise au sol du garage est supérieure à 20 m² et si la façade subit une modification.

Il ne faut pas oublier l’actualiser votre déclaration auprès de votre assurance afin d’intégrer cette nouvelle pièce et ce qu’elle comporte dans votre contrat habitation.

I am item content. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Non couverte, ne nécessite pas d'autorisation administrative pour sa création ou réfection. Cependant, si ladite terrasse se voit être couverte, alors une déclaration préalable de travaux ou de permis de construire doit être effectué (selon le PLU de votre commune).

  • La terrasse dite "toit-terrasse" requiert une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire si votre logement se trouve dans un immeuble collectif ou si sa création demande une modification de l'existant et répond alors aux mêmes règles d'urbanisme         qu'une construction neuve. Il est préférable en amont de faire réaliser une étude technique quant à la faisabilité de ce projet et ainsi, vérifier que votre logement peut supporter le poids de ce toit-terrasse.

  • La terrasse surélevée quand elle s'élève à plus de 60 cm du sol est considérée comme une emprise au sol et de ce fait, elle est régie à une déclaration préalable de travaux ou de permis de construire (selon le PLU de votre commune).

Scroll to Top